Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 20:30

 

 

 

 

http://img822.imageshack.us/img822/3038/54001451.jpg

 

 

Encore un coup dur pour les salariés de Virgin ! Alors que la fermeture de certains établissements  en difficulté pend sur leur tête comme l’épée de Damoclès (exemple très récent : Mérignac), voilà maintenant qu’on leur annonce qu’un des sites phares de l’enseigne va devoir mettre la clef sous la porte : le magasin du Louvre, l’un des plus rentables en 2010, va fermer par la seule volonté de son bailleur, Unibail. Ce dernier a en effet décidé de ne pas renouveler le contrat qui le lie à Virgin et l’a invité à quitter les lieux en septembre prochain au pire, à la fin de l’année au mieux.

 

Les 35 salariés en CDI du magasin vont donc devoir être reclassés dans les autres établissements du réseau. Ce sera plus facile pour eux que pour leurs collègues de Mérignac, l’Île-de-France regroupant la moitié des établissements Virgin.

 

« Il n’y aura pas de PSE pour le Louvre, tous les salariés seront reclassés », assure la Direction des Ressources Humaines. Tant mieux, serait-on tenté de penser… Mais pourtant,  si cela n’en porte pas le nom, ça en a pourtant bien l’amère saveur ! La direction compte ainsi sur l’ouverture du magasin de la gare Saint-Lazare (une vingtaine de postes) prévue éventuellement pour février 2012 et sur le turn-over des autres sites de la région pour reclasser les salariés du Louvre. Mais de nombreuses questions sont encore en suspens :

 

 Quelles garanties ont les salariés du Louvre d’obtenir un poste équivalent aux mêmes conditions (salaires, horaires…) ?

 Quel est le modèle d’activité du magasin de Saint-Lazare ?

 Que sera-t-il proposé à ceux qui ne désirent pas aller dans un autre magasin ?

 À quelles conditions est-il mis fin au bail : est-ce que Virgin va toucher une indemnité d’éviction ou est-ce que Virgin bénéficie d’une assurance de perte d’exploitation ?

 Le bailleur va-t-il donner un délai de grâce pour repousser la fermeture de septembre 2011 à début 2012 ?

 Quelles garanties avons-nous qu’une telle situation ne se reproduise pas demain dans un autre magasin ?

 

D’autre part, on peut se demander si l’une des raisons majeures pour lesquelles la direction ne fait pas de plan social n’est pas ainsi de se réserver la possibilité d’en faire un pour d’autres établissements dans les mois à venir…

 

Nous vous appelons donc tous à être vigilants et à faire savoir à nos collègues du Louvre que nous nous battrons tous ensemble pour qu’ils aient des garanties sur le meilleur reclassement possible en interne, mais aussi pour quitter l’entreprise, si telle est leur volonté. 

 

 

http://img200.imageshack.us/img200/3558/nmphoto270165.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by blogcgtvirgin - dans Tracts
commenter cet article

commentaires