Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 20:30

 

 

Les mesures annoncées par le gouvernement pour réduire le déficit de la France vont encore aggraver les conditions sociales des salariés du commerce et des services qui subissent bas salaires, temps partiels imposés et travail du dimanche.

 

Ces régressions sociales sont inacceptables et la politique d’austérité ainsi menée augmente davantage les chiffres du chômage, en particulier des jeunes et des seniors, ainsi que le nombre de contrats précaires qui sont légions dans un secteur déjà fragilisé par la crise.

 

L’augmentation prévue des mutuelles va elle encore peser sur le budget des plus fragiles et le coup de rabot sur la disposition de la loi TEPA relative aux heures supplémentaires ne changera rien au frein que cette disposition constitue en matière de créations d’emplois.

 

Dans les branches de nos professions, les grilles de salaires restent elles au niveau du SMIC, voire en dessous pour certaines comme les cafétérias, la chaussure de détail et succursaliste, le commerce de détail alimentaire etc. Et ce n’est pas le renvoi à 2013 de l’obligation de remédier à une telle situation pour bénéficier des allégements de « charges dites patronales » qui va arranger cela !

 

Les organisations syndicales appellent les salariés du commerce et des services à se saisir de la journée d’action nationale interprofessionnelle du 11 octobre 2011 pour une autre répartition des richesses créées par leur travail et exiger ensemble :

 

► L’ouverture anticipée des négociations annuelles obligatoires dans toutes les entreprises et enseignes,

 

► L’arrêt des exonérations sociales et de la défiscalisation des heures supplémentaires,

 

► L’abandon de la taxation des complémentaires santés,

 

► La priorité d’embauche à temps complet pour les temps partiels qui le souhaitent, accompagnée d’un droit de regard des représentants du personnel sur la gestion de ces contrats,

 

► Tout contrat à temps partiel quelque soit sa durée doit ouvrir les droits à la protection sociale en cas de maladie,

 

► Le travail du dimanche doit rester exceptionnel et donner lieu à de véritables contreparties dans l’ensemble de nos secteurs professionnels.

 

 

Pour la Fédération CGT
Michèle CHAY – Secrétaire Générale

 

Pour l’UNSA
Dominique RABAUD – Secrétaire Général

 

Pour SUD Commerce IDF
Laurent DEGOUSÉE – Secrétaire

 

Pour le SNHR SUD
Karim BOUKEHAM – Secrétaire Général

 

Pour le SECI-CFTC
Eric SCHERRER – Président

 

 

Lire le tract de la CGT Commercehttp://uscommerceparis.free.fr/files/tract_11_oct_2011.pdf

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by blogcgtvirgin - dans Informations
commenter cet article

commentaires