Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 18:30

 

Ce matin à 9h la direction a été accueillie par un rassemblement de plusieurs dizaines de salariés Virgin venant de région Parisienne et de province. Ils ont profité de la réunion extraordinaire du CE pour manifester leur colère et leur mécontentement concernant la gestion calamiteuse des soldes.

 

 

Quelle ne fut notre déception devant le refus de dialogue de la direction et le comportement méprisant du directeur d’exploitation. Après des échanges vifs, la direction a refusé lâchement de venir prendre part à la réunion du CE alors que l’administrateur et la mandataire judiciaire ont eux répondu volontiers aux questions du personnel.

 

La réunion du CE s’est ensuite tenue après que l’administrateur a demandé à la direction de revenir pour tenir cette réunion qu’elle avait convoquée. Cette réunion a porté sur l’appréciation des diverses offres de reprise partielle encore d’actualité. D’un point de vue social, l’arrivée de Cultura (pour deux magasins) et de Vivarte (pour dix magasins dans le domaine de la mode) ne compense pas le retrait de RPG (Rougier et Plé).

 

Étant donné le contexte social aggravé, la mandataire a reconnu la nécessité d’améliorer financièrement le PSE. Espérons qu’elle se souviendra de ses propos le moment venu…

 

Le CE a approuvé les conclusions du rapport de l’administrateur qui préconise un report à court terme dans le but d’améliorer socialement les offres. En tout état de cause, c’est le tribunal de commerce qui décidera demain de l’évolution du dossier.

 

 

RENDEZ-VOUS DEMAIN À 10H DEVANT LE MAGASIN DES CHAMPS-ÉLYSÉES ET À 13H00 DEVANT LE TRIBUNAL DE COMMERCE (1 quai de Corse, métro Cité, ligne 4)

 

N'hésitez pas à amener vos gilets, sifflets et tout ce qui peut faire du bruit !

 

SUR CE SUJET :

 - LE MONDE : LES SALARIES DE VIRGIN "EPUISES" A LA VEILLE DE L'AUDIENCE AU TRIBUNAL 

 - LE NOUVEL OBS : LES SALARIES DE VIRGIN EPUISES ET DEGOUTES A LA VEILLE DE L'AUDIENCE AU TRIBUNAL 

- MARIANNE : CONFLIT SOCIAL : LIKE A VIRGIN

 

Repost 0
Published by blogcgtvirgin - dans Informations
commenter cet article
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 18:15

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1369245014.jpg

 

Jean-Louis Roumégas, député de l’Hérault, a rendu visite le vendredi 17 mai aux salariés de Virgin dans leur magasin des Halles Castellanes à Montpellier pour s’inquiéter de la question de l’emploi.

A la suite de cette visite, il a décidé de poser un question au gouvernement, aujourd’hui mercredi 22 mai, lors de la séance des question au gouvernement de l’Assemblée nationale, à 15h.

La question sera adressée à Aurélie Filippetti, Ministre de la Culture et de la Communication, et portera d’une part sur le plan social qui menace les salariés et d’autre part sur l’adaptation des secteurs du livre et du disque, fortement menacés par le développement rapide de la vente par Internet et du téléchargement.

Demain, jeudi 23 mai, le Tribunal de commerce de Paris doit se prononcer sur l’avenir de Virgin.

Une manifestation de soutien aux salariés aura lieu à l’appel des salariés et de l’intersyndicale, à 10h devant le magasin des Champs Elysées et à 13h devant le Tribunal de commerce de Paris. Une délégation de salariés de Montpellier s’y rendra.

 

 

Ci-dessous le texte de la question :

 

Madame la Ministre,

Demain jeudi 23 mai 2013, le Tribunal de commerce de Paris doit étudier les offres de reprise de l’enseigne Virgin qui représente 26 établissements en France.

L’affaire se présente mal. L’un des principaux repreneurs potentiels, Rougier et Plé, vient de jeter l’éponge. Il ne reste que des offres de reprise très partielles.

Il faut donc s’attendre à un plan social bien plus brutal que ce que l’on craignait. Près de mille personnes vont perdre leur emploi dans le commerce de biens culturels dans un avenir très proche.

Certes la distribution de produits culturels est un secteur en pleine mutation. L’émergence de l’e-commerce et l’achat en ligne de supports physiques : livres, CD, DVD, jeux vidéo connait une progression fulgurante qui vient s’ajouter aux dégâts liés au téléchargement.

Vous avez dénoncé, madame la Ministre, à juste titre, la concurrence déloyale d’entreprises comme Amazon, domiciliée au Luxembourg, qui bénéficie d’une fiscalité avantageuse tant sur la TVA, que sur l’impôt sur les sociétés et les charges sociales… sans compter les aides publiques des collectivités pour s’implanter sur 4 territoires en France.

Où en sont les négociations annoncées d’harmonisation fiscale au niveau européen sur lesquelles la France s’est engagée ?

Au-delà de Virgin, c’est tout un secteur de disquaires et libraires indépendants qui est menacé, avec ses emplois qualifiés et un service irremplaçable de conseil sur l’ensemble de notre territoire.

Comment le gouvernement envisage-t-il d’accompagner la nécessaire adaptation de ce secteur ?

Le 9 janvier, vous avez déclaré, madame la Ministre, « le gouvernement sera entièrement mobilisé pour aider à retrouver un éventuel repreneur et pour suivre au cas par cas la situation de chaque magasin et de chaque salarié ».

Aujourd’hui, que comptez-vous faire pour soutenir les salariés qui se battent pour obtenir des principaux actionnaires, le fonds d’investissement Butler et le groupe Lagardère, un plan social à la hauteur ?

 

 

Passez jusqu'a 33:50 pour voir la question

 

Repost 0
Published by blogcgtvirgin - dans Informations
commenter cet article
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 19:00

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1369157524.jpg

 

Messieurs,

Comme vous vous le savez, l’avenir des salariés de Virgin s’est encore un peu plus assombri cette fin de semaine, avec l’annonce du retrait de la principale offre de reprise, émanant de RPG. Il n’y aura pas 285 salariés repris dans une activité de commerce culturel, mais seulement 52, sur les magasins de Marseille et d’Avignon, qu’envisage de reprendre Cultura.

Après de longues semaines de réflexion et de discussions, vous aviez accepté de verser un million d’euros pour l’accompagnement social des salariés impactés par des licenciements. A l’époque on pensait qu’ils seraient environ 700. Ils sont aujourd’hui près de 1 000 ! Vous pensiez que l’actionnaire historique de Virgin, Lagardère, mettrait aussi au pot, sur un montant identique : il n’en est rien ! Sa seule contribution au futur PSE porte sur un nombre très réduit d’offres de reclassement. Vous pensiez que les cessions d’actifs financeraient aussi ce plan social : pour des raisons légales, l’administrateur judiciaire et la mandataire financière s’y opposent, considérant que ces cessions serviront à rembourser les créances de la société.

La donne a changé, et il est donc nécessaire que l’effort de Butler soit beaucoup plus important. A l’heure actuelle, le PSE qui servira à licencier ces centaines de personnes est de 5 millions, à savoir 5 000 euros environ par personne licenciée : autant dire que c’est une goutte d’eau, qui ne couvrira pas les budgets de reclassement et de formation ô combien nécessaires dans cette période de chômage accru, ni bien évidemment une indemnisation décente du licenciement de toutes ces personnes qui ont servi avec corps et âme cette entreprise, sans autre choix que d’obtempérer aux décisions iniques prises par les directions successives.

C’est pourquoi nous vous demandons, au nom de tous les salariés usés et humiliés par les événements de ces dernières semaines, un effort autrement plus conséquent pour le PSE Virgin, et nous souhaitons vous rencontrer au plus vite, le Tribunal de Commerce siégeant le 23 mai prochain pour examiner le sort des salariés et des magasins Virgin.

 

Guy Olharan (CGT)

Rafik Guerfali (CGC)

Ahcène Bouzit (FO)

Sylvain Alias (Sud)

Noël Giuliani (CFTC)

 

Repost 0
Published by blogcgtvirgin - dans Informations
commenter cet article
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 20:30

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1368989654.jpg

 

La situation s'est brutalement tendue pour nos camarades de Virgin. Les salariés qui attendent toujours l'annonce définitive des offres de reprises ont été humiliés par leur direction et une clientèle particulière lors de l'organisation de soldes dans les magasins.La direction de Virgin a fait la choix cynique de liquider l'outil de travail des salariés en remisant tous les produits (sauf le livre) à -50% avec une sur-remise de -20% pour les détenteurs de la carte fidélité.

Cette opération a eu pour conséquence de provoquer l'arrivée massive de clients vautours qui ont profité de la situation dramatique vécue par les salariés pour s'offrir des produits à moindre coût.

Un récit et une vidéo sur le site d'information rue89 :
http://www.rue89.com/2013/05/ 16/ soldes-a-virgin-etes-comportes-comme-pourritures-242388

La rapacité de la clientèle et la gestion catastrophique de l'opération par la direction ont abouti à la fin des soldes un jour avant la date initialement prévue. Cet arrêt a provoqué des accès de fureur chez certains clients qui ont tenté de s'en prendre physiquement aux salariés.

Aujourd'hui, nos collègues de Virgin sont écoeurés. Alors que très probablement seuls 250 emplois sur 1000 seront sauvegardés, les salariés se battent aujourd'hui pour obtenir une indemnité de licenciement supralégale. La direction a présentée l'organisation des soldes comme permettant de financer le plan social. Le mandataire judiciaire a rappelé à l'issue de l'opération que les sommes perçues serviraient en premier lieu à régler les créances des fournisseurs et n'iraient donc pas aux salariés. 

La CGT Gibert joseph condamne la politique de la direction qui a délibérément organisé cette liquidation et a cherché à démoraliser le personnel.

La CGT Gibert Joseph condamne le mépris et l'individualisme d'une certaine clientèle qui bien qu'informée de la situation vécue par les salariés a cherché à faire des affaires sur la mise au chômage de 700 personnes.

La CGT Gibert Joseph renouvelle sa solidarité et son soutien aux collègues de Virgin. Nous appelons tous les collègues à rejoindre les prochains rendez-vous de la mobilisation de Virgin :

Le mercredi 22 mai à 9H rue Léon Jouhaux (métro République) pour la réunion du comité d'entreprise.

Le jeudi 23 mai à 10H devant le magasin des Champs-Elysées (métro Franklin Roosevelt) à l'occasion de la fin de la période de dépôt des offres de reprise. 

Plus que jamais les collègues de Virgin ont besoin de notre soutien. Nous comptons sur la présence du plus grand nombre et notamment des élus de la section.

Vous trouverez toutes les informations sur le blog de la CGT Virgin :
blogcgtvirgin.over-blog.com

En comptant sur votre présence,

Salutations syndicales,
R.Frey"

 

Repost 0
Published by blogcgtvirgin - dans Informations
commenter cet article
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 20:00

 

Résumé de la rencontre « multipartite » tenue ce matin au Ministère du Travail, à la demande des élus du CE : cette réunion nous conduit vers du mieux, créant un meilleur contexte pour l’ouverture du PSE, même si pour l’instant le compte n’y est pas selon nous, organisations syndicales.


Etaient présents des représentants du ministère, Maître Philippot, administrateur de Virgin, Maitre Levy, mandataire financière, la direction de Virgin et les représentants syndicaux. Etaient malheureusement absents les représentants de nos chers actionnaires, Butler et Lagardère…


Cependant, le ministère, ainsi que l’étude de Maître Philippot, étaient entrés en contact avec eux préalablement pour savoir ce qu’ils allaient effectivement faire pour ce PSE. Butler confirme qu’il versera un millions d’euros pour le PSE et, fait nouveau, accepte que cet argent qu’il souhaitait destiner initialement à des mesures effectives d’accompagnement (formation, cellule de reclassement…) serve en fait au paiement d’une indemnité supra-légale. De son côté, Lagardère refuse de financer le PSE mais s’est engagé à faire des offres de reclassement plus conséquentes et surtout réellement en phase avec le profil potentiel des salariés impactés.


Par ailleurs, le ministère du Travail propose que le CSP soit piloté par les services du Pôle Emploi et non par un cabinet de reclassement (économie au bas mot de 1, 3 millions d’euros au moins) et finance sur ces fonds propres une cellule d’appui, qui se met en mouvement avant même l’entrée des salariés en CSP, qui pourra fournir toutes les informations nécessaires mais qui intégrera aussi une composante d’aide « psychologique ».


Aujourd’hui, le budget du PSE –qui était de 2 millions d’euros il y a quelques semaines !- est d’environ 5 millions d’euros : les deux millions initiaux + le million de Butler + 500 000 euros d’ores et déjà provisionnés pour la portabilité de la mutuelle pendant neuf mois + 1, 5 million d’euros.


Nos interlocuteurs refusent de faire une analogie avec le PSE 2012, arguant du fait que le PSE de l’an dernier était celui d’une société « in bonis » (en activité « normale » et non en redressement judiciaire). 


Il reste deux inconnues : le périmètre des offres qui seront effectivement examinées par le Tribunal de Commerce jeudi et l’état précis de la trésorerie : 
- Pour le périmètre, toutes les offres fermes doivent être déposées avant demain midi à l’étude de Maitre Philippot. 
- Pour la trésorerie, Syndex réalise un audit avec les éléments qu’est en train de lui livrer la direction financière de Virgin. Christine Mondollot estime qu’à fin juin il y aura 3 millions d’euros en caisse. Elle s’est refusé à destiner l’ensemble de la somme au financement du PSE, renvoyant à l’appréciation de la mandataire financière. Cette dernière semble encore une fois prioriser le remboursement de l’avance de salaires faite par l’AGS.


La suite s’écrira demain au CE avec l’ouverture très probable de la négociation sur le PSE. Elle s’écrira aussi dans la rue le 23 mai : avant d’aller au Tribunal de Commerce, les salariés sont invités à manifester et Lagardère peut s’attendre à une nouvelle visite… Les salariés de province sont invités une nouvelle fois à rejoindre leurs collègues parisiens !

 

Repost 0
Published by blogcgtvirgin - dans Informations
commenter cet article
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 20:30

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=20051456concertgionstump.jpg

 

Avant la fermeture du Virgin Megastore des Grands Boulevards le mois prochain,  le chanteur Gion Stump viendra soutenir les salariés lors d'un showcase le mercredi 15 mai à 12h30. D'origine suisse, le leader de The Lighthouse Project vient présenter son nouvel album solo Rail Tracks.

 

Voir son site : http://gionstump.ch/

 

 

Repost 0
Published by blogcgtvirgin - dans Informations
commenter cet article
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 19:00

 

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1368557382.jpg

 

Faute de repreneurs pour le magasin de la rue Saint Férréol, les salariés du Virgin Megastore prennent leur destin en mains avec plusieurs actions bien efficaces. Avec l'aide de l'antenne locale de la CGT et la mairie de Marseille, les employés sont en train de travailler à reprendre eux mêmes le magasin pour un nouveau projet de lieu culturel avec magasin, restaurant et espace pour faire des concerts et des expos.

 

Lire les articles à ce sujet :

  - LA PROVENCE : MARSEILLE, LES "VIRGIN" VEULENT SE RACHETER

  - DIRECT GESTION : VIRGIN MEGASTORE MARSEILLE : LA CGT A DES IDEES POUR FAIRE VIVRE LE SITE

  - DESABUZZEhttp://desabuzze.blogspot.fr/2013/04/virgin.html

  - NPA : PETITION POUR LA REPRISE DE VIRGIN MARSEILLE PAR LES SALARIES

  - LA PROVENCE : MARSEILLE : LES SALARIES DE VIRGIN APPELLENT "LES POUVOIRS PUBLICS" A L'AIDE

 - FRANCE 3 PROVENCE-ALPES : EN L'ABSENCE DE REPRENEURS VIRGIN MEGASTORE POURRAIT BAISSER DEFINITIVEMENT SON RIDEAU

 

 

Repost 0
Published by blogcgtvirgin - dans Informations
commenter cet article
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 20:30

 

Lors de la réunion du CE d'aujourd'hui (en l'absence de la PDG Christine Mondollot et de l'administrateur Gérard Philippot), les élus devaient être consultés sur des projets de PSE (1 par offre de reprise). A l'heure actuelle les moyens pouvant être mis en œuvre pour leurs financements et pour l'attribution d'une indemnité supra légale ne sont toujours pas connus. La direction ne pouvant pas fournir les informations nécessaires, la discussion n'a pas eu lieu.

 

 

Pour examiner dans le fond les PSE, les élus souhaitent 2 préalables :

1) Une réunion multipartite sous le haut patronage du ministère du travail, en présence de Butler, de Lagardère, de l'administrateur, de la mandataire, de la direction et des organisations syndicales. Cette réunion, d'ores et déjà demandée par le secrétaire du CE au ministère, doit permettre de connaître clairement les moyens mis en œuvre par les uns et les autres.

 

2) Un audit de la trésorerie a également été demandé pour que l'on sache exactement de quels moyens disposent la société pour le financement d'un PSE.

 

 

 

Un prochain CE extraordinaire aura lieu mardi 14 mai pour finaliser les discussions sur les catégories professionnelles. De plus, Lagardère, qui s'était engagé à répondre au sujet d'un abondement au PSE, reste muet !

 

 

 

Virgin Intersyndicale

Repost 0
Published by blogcgtvirgin - dans Informations
commenter cet article
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 20:30

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1367607379.jpg

 

Résumé de la rencontre d’aujourd’hui avec le groupe Lagardère : nous avons été reçus pendant une heure trente par Dag Rasmussen, PDG de Lagardère Services (notre actionnaire), Frédéric Renault, DRH de Lagardère Services, et Luc Mansion, directeur financier (et par ailleurs représentant de Lagardère au Conseil de Surveillance de Virgin).

L’entretien a été marqué par une écoute réciproque des uns et des autres. Pour autant, aucune solution définitive n’a encore été apporté, même si quelques pistes se profilent néanmoins.

Concernant le reclassement, les représentants de Lagardère ont annoncé qu’ils avaient fait des propositions de postes pour un reclassement des salariés dans les entreprises de l’ensemble Lagardère Services. Ces propositions seront communiquées officiellement lors du prochain CE. Par ailleurs, ils ont obtenu que Lagardère Active  (division « médias » de Lagardère) fasse aussi des propositions de postes aux salariés licenciés de Virgin.

Concernant l’abondement de Lagardère au financement du PSE, la donne est par contre plus complexe. Lagardère estime qu’il n’est pas engagé dans la situation actuelle en tant qu’actionnaire minoritaire, car ce statut ne lui confère qu’un rôle d’observateur au Conseil de surveillance. Il nous a ainsi assuré que la rupture du contrat Railway-Virgin n’avait pas été de son fait, mais du souhait du non renouvellement de ce contrat  dans les conditions préalablement établies par les actionnaires principaux et la direction ! Encore plus surprenant : au cours de notre réunion, Dag Rasmussen a expliqué qu’il avait échangé avec Laurent Parquet, de Butler Capital Partners, et que ce dernier l’avait assuré qu’il n’avait jamais demandé –contrairement à ce qu’il nous avait dit !- que Lagardère abonde au PSE de Virgin, et que cela ne conditionnerait en rien un abondement de sa part.

Pour autant, Lagardère Services n’a pas repoussé l’hypothèse d’un financement du PSE de sa part. Un échange devrait avoir lieu dès lundi entre nos interlocuteurs et les dirigeants du Comité exécutif du groupe Lagardère.

Nos revendications restent les mêmes, à  trois semaines de l’audience du Tribunal de Commerce.  Le dépôt de bilan de Virgin est la faute de nos dirigeants et de nos actionnaires, et ce sont à eux de payer les pots cassés ! Lagardère vient de rentrer 2,3 milliards de la cession de ses parts dans EADS, Butler s’apprête à faire une opération juteuse en revendant Anovo, autant dire que leurs finances ne sont pas en difficulté ! 

Quant à l’administrateur judiciaire, il va lui falloir peut-être reconsidérer son attitude sur l’affectation des dividendes provenant de la cession des actifs, s’ils sont nécessaires pour financer un PSE correct ! Et cela, nous lui dirons mardi, lors du prochain CE extraordinaire.

 

 

Repost 0
Published by blogcgtvirgin - dans Informations
commenter cet article
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 19:30

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1367345080.jpg

 

Juste un petit retour pour ceux qui n'étaient pas là aujourd'hui (mais on attend les mots d'excuse, hein... ) :)

Nous avons fait une belle manif, extrêmement déterminée et digne, du magasin des Champs jusqu'au siège de Lagardère. Après des palabres à n'en plus finir sur le nombre de participants à la délégation, nous avons été reçus par M. Pierre Leroy co-gérant du groupe Lagardère. "Je vous entends, je comprends les inquiétudes des salariés", nous a t'il dit en substance mais.... aucun engagement de sa part, ne serait-ce que sur le principe d'un abondement de Lagardère au PSE !!!!

Un contact sera renoué -il s'y est engagé- dès jeudi 2 mai. A titre personnel, je pense que Lagardère ne va pas pouvoir botter en touche longtemps : le maire de Paris lui a envoyé un courrier pour lui demander de prendre ses responsabilités, il vient de rentrer 2,3 milliards de la vente de EADS... Il va avoir du mal à trouver des excuses pendant longtemps !

Donc, on va faire ce qu'on a fait jusqu'à maintenant : maintenir la pression ! L'AG des salariés de jeudi soir (18h30, 67 rue de Turbigo) sera l'occasion de voir les actions à mener et on a déjà des idées pour faire vite et bien !

Merci à tous, surtout ceux qui sont venus de loin (Avignon, Montpellier, Marseille, Rouen...), gardez la rage et la pêche, bon 1er mai !

 

BANZAI !!!

 

 

Repost 0
Published by blogcgtvirgin - dans Informations
commenter cet article