Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 20:30

 

intersyndical

 

 

Ce 9 janvier, c’est plus de 400 salariés d’Île-de-France, rejoints par des collègues de Rouen, qui se sont rassemblés au magasin des Champs Élysées avant d’aller à la Mairie de Paris où une délégation a été reçue. En province, la plupart d’entre nous ont cessé le travail. 

 

Ce jour est à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire de Virgin : c’est une lame de fond qui a soulevé nos magasins, la plus grosse mobilisation de salariés du commerce de ces dix dernières années ! 

 

La direction prétend ignorer ce mouvement énorme et a déposé, ce mercredi, la déclaration de cessation de paiements de Virgin au tribunal de commerce, passant outre les prérogatives du Comité d’Entreprise, et foulant du pied, de fait, les droits les plus élémentaires des salariés

 

La responsabilité de Butler, dont il est acquis qu’il n’a jamais véritablement investi dans la nécessaire évolution de notre enseigne et qu’il a délibérément laissé pourrir la situation (non-paiement des loyers au dernier trimestre 2012 ainsi que des cotisations sociales), est écrasante : les médias ainsi que les politiques, qui s’emparent de cette affaire, l’ont relevé à juste titre. 

 

Parce que nous avons prouvé que l’attachement à notre enseigne est immense, nous vous demandons à nouveau de vous mobiliser : 

- lundi 14 janvier à 11 h30 devant le tribunal de commerce de Paris, 1 quai de Corse (M° Cité) à l’occasion de l’examen du dossier de cessation de paiements déposé mercredi dernier, 

- mardi 29 janvier, tous en grève pour aller manifester devant le siège de Butler : rendez-vous à 13 h devant le Virgin des Champs (M° Franklin Roosevelt), y compris pour les collègues des différentes régions de France (le Maire dont dépend votre magasin va être sollicité pour que soit mis à votre disposition un moyen de transport à cet effet, nos organisations au niveau local sont également prêtes à vous aider). 

 

Et parce que notre mobilisation s’inscrit dans la durée, requiert l’engagement de tous et doit s’organiser démocratiquement, une nouvelle assemblée générale du personnel est organisée mercredi 16 janvier à 18 h à la Bourse du travail, 3 rue du Château d’Eau (M° République). 

 

CFTC : murielle-13013@hotmail.fr 

CGC : virginstorescgc@gmail.com 

CGT : cgtvirgin@yahoo.fr 

FO : fovirgin@yahoo.fr 

SUD : sudvirgin@yahoo.fr 

 

Repost 0
Published by blogcgtvirgin - dans Tracts
commenter cet article
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 11:00

 

intersyndical

 

 

L’annonce a filtré dans tous les magasins, le Comité d’Entreprise est convoqué lundi 7 janvier pour évoquer une question cruciale pour notre avenir à tous : la direction envisage une déclaration de cessation de paiements et le placement de Virgin en redressement judiciaire !

 

 


 

 

Le redressement judiciaire est une procédure collective dans laquelle est placée une entreprise lorsqu’elle est en cessation de paiements et tant qu’un redressement de l’activité est envisageable.

 

Le bilan économique et social portant sur le redressement judiciaire est établi par l’administrateur judiciaire, désigné par le Tribunal de Commerce : il comporte un volet économique visant à la pérennité de l’entreprise, un volet financier visant au règlement de son passif et un volet social ayant pour but la réduction des charges salariales pour permettre le redressement de cette dernière.

 

Un redressement judiciaire, dont la durée de la période d’observation peut durer de 6 à 18 mois, se solde soit par :

- une cession-redressement (l’entreprise poursuit son activité en remboursant tout ou partie de son passif avec les mêmes actionnaires et dirigeants ou bien en changeant),

- une cession-liquidation (l’activité économique est cédée à un tiers et se poursuit dans une autre entité),

- une liquidation judiciaire si l’activité n’est pas viable, au cours de laquelle l’objectif est de répertorier l’ensemble des actifs de l’entreprise et de payer les créances dans l’ordre défini par la loi…


 

 

Trop de questions sont encore en suspens, nous attendons toujours de vraies réponses : les conséquences de cette décision sont beaucoup trop graves pour être traitées de manière expéditive. Il est clair que le principal responsable de la situation est BUTLER, actionnaire majoritaire de Virgin depuis 2008.

 

La direction cherche à se dédouaner, tout comme nos actionnaires, de la responsabilité qu’ils portent dans la situation de notre entreprise : un redressement judiciaire suppose la désignation d’un administrateur dont on pourrait craindre qu’il ferme tout au plus vite ! Pour nous tous, la question primordiale est celle du projet Virgin et de la pérennisation de nos établissements.

 

La formidable mobilisation de samedi dernier sur les Champs-Élysées doit être le début d’un grand élan de tous les salariés. Aussi, nous invitons à nouveau tous les salariés franciliens à se réunir en grève devant ce magasin pour un grand rassemblement le mercredi 9 janvier à 13h

 

Il sera suivi d’une Assemblée Générale, ouverte à tous les salariés, le même jour à 18h à la Bourse du Travail, 67 rue Turbigo à Paris (M° Arts et Métiers ou République). Les collègues de province, qui se sont aussi mobilisés le 29 décembre dernier contrairement à l’affirmation de la direction, doivent amplifier le mouvement, car désormais, tous les magasins sont concernés !

 

CFTC : murielle-13013@hotmail.fr

 

CGC : virginstorescgc@gmail.com

 

CGT : cgtvirgin@yahoo.fr

 

FO : fovirgin@yahoo.fr

 

SUD : sudvirgin@yahoo.fr

 

Repost 0
Published by blogcgtvirgin - dans Tracts
commenter cet article
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 14:56

intersyndical.JPG

 

 

L’ensemble des syndicats de l’enseigne Virgin soutient l’appel à la grève lancé par les salariés du magasin des Champs Élysées pour le samedi 29 décembre et invite tous les membres du personnel à le soutenir en y prenant part.

 

De façon inédite, près de 80 salariés (pratiquement 80 % de l’effectif en CDI présent ce jour-là) ont dit leur ras-le-bol face à la situation actuelle et à l’indifférence méprisante qui leur est opposée depuis de longs mois.

 

Réunis en assemblée générale samedi 22 décembre, vos collègues ont décidé de peser de tout leur poids sur l’avenir de leur magasin, vaisseau amiral de l’enseigne, et de leurs emplois. La cession du bail du magasin, prévue par la direction et annoncée pour la première fois au Comité d’Entreprise à six jours de Noël, est inacceptable ! Et elle n’a même pas eu la décence de présenter un volet social à la mise en œuvre de ce projet, n’exprimant son intérêt que pour le chèque que les propriétaires (Qatar Investment Authority, le fonds d’investissement souverain de l’émirat du Qatar) pourraient leur octroyer !!!

 

Nous, syndicats, sommes fiers et heureux de compter sur l’engagement de chacun : nous savons d’expérience que c’est notre force qui fera toute la différence dans le bras de fer engagé avec la direction et les actionnaires (Butler Capital Partners) de Virgin, déterminés à démonter méthodiquement le réseau, magasin par magasin, pour encaisser chèque après chèque et ainsi se tirer d’affaire !

 

Nous apportons notre soutien à toutes les initiatives qui renforceront cette dynamique, qu’elles viennent de l’extérieur ou de l’intérieur. À cet égard, tous les salariés d’Île-de-France qui partagent ces préoccupations sont invités à se joindre au grand rassemblement prévu devant le magasin des Champs, à partir de 13 h, samedi 29 décembre.

 

En région, n’hésitez pas à débrayer en solidarité : cet appel à la grève vous couvre aussi. Salariés de Lyon, de Montpellier ou de Strasbourg, impactés par des rumeurs de fermeture, montrez aussi que vous ne vous laisserez pas faire sans réagir !

 

 

 

CFTC : murielle-13013@hotmail.fr

 

CGC : virginstorescgc@gmail.com

 

CGT : cgtvirgin@yahoo.fr

 

FO : fovirgin@yahoo.fr

 

SUD : sudvirgin@yahoo.fr

 

 


Repost 0
Published by blogcgtvirgin - dans Tracts
commenter cet article
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 10:00

 

 

Depuis hier, nous ne sommes pas loin de penser que les fermetures successives de Saint-Denis, du Louvre, de Metz et de Toulouse, bientôt des Champs-Élysées, demain peut-être de Lyon et de Montpellier, ne servent que deux objectifs : camoufler l’insolvabilité de la chaîne et poser un cache-misère sur l’incapacité des dirigeants et des actionnaires (Butler Capital Partners et Lagardère) à mettre en place un projet cohérent et attractif, en phase avec les attentes de la clientèle.

Si 1200 emplois n’étaient pas dans la balance, nous ririons de bon cœur des moyens pathétiques employés par la direction de Virgin pour camoufler son incompétence. La réunion du CE de mercredi 19, qui devait examiner un projet de rupture amiable du bail des Champs Elysées, en a été la dernière et sinistre démonstration.

La fermeture du vaisseau amiral de l’enseigne (un peu moins de 200 salariés, 20% du CA tout de même !) était ainsi livrée à l’appréciation des élus sur la base d’un document de deux pages d’une pauvreté confondante : aucun élément chiffré sérieux, aucune disposition à caractère social évoquant l’avenir des salariés impactés par ce projet, aucun calendrier sur la mise en route de cette fermeture… bref, rien !

Le comble du ridicule a probablement été atteint quand en réplique à une simple question sur l’état de la trésorerie de l’enseigne, la direction a demandé une suspension de séance pour préparer sa réponse…

L’unanimité des élus sur le refus de se prononcer aura au moins eu un effet bénéfique : la direction a déclaré « prendre acte » et a garanti qu’aucune suite ne serait donnée à la proposition inique du bailleur des Champs.

            Quoi qu’il se passe dans les semaines qui viennent, nous exigerons de nos dirigeants et de nos actionnaires qu’ils assument jusqu’au bout, socialement et pécuniairement, la situation dans laquelle ils nous ont conduit. Nous refuserons qu’ils minimisent leurs obligations en matière de plan social notamment.

La CGT, premier syndicat de l’enseigne tous collèges confondus, demande solennellement à la direction de se ressaisir et de bâtir sans plus tarder un véritable projet commercialement viable pour la pérennité de cette enseigne appréciée et reconnue du secteur des produits culturels.

La CGT Virgin a déjà prouvé sa volonté de participer à cet effort. Elle a pris contact, de sa propre initiative, avec le Fonds Stratégique d’Investissement (FSI), ce qui a conduit à des pourparlers en cours avec le Fonds de Consolidation et de Développement des Entreprises (FCDE).

Nous allons interpeller les élus de la République soucieux du maintien d’un marché de produits culturels en France. Nous leur demandons d’intervenir au plus vite pour nous aider à continuer d’exister, nous et tous les acteurs de ce marché…

 

 

 


Repost 0
Published by blogcgtvirgin - dans Tracts
commenter cet article
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 19:30

 

Pour les salariés de Virgin, le Noël qui se prépare cette année a malheureusement une saveur bien particulière : à la fébrilité habituelle du business de fin d’année, s’ajoute souvent l’angoisse des lendemains, dans un contexte de crise très marquée, a fortiori dans une société qui n’en finit plus de lutter pour sa survie. Ces derniers temps, les difficultés avec les fournisseurs et la trésorerie sur le fil du rasoir donnent le tempo dans les magasins, bien plus que les prévisions de chiffres d’affaires.

 

Les rumeurs les plus folles courent dans tous les magasins sur ce qui nous attend dans les prochaines semaines, et chacun tente de dénouer la pelote de questions pour bâtir le scénario… final. Cette tentation restera, nous le pensons, bien vaine, car les protagonistes de ce qui est en train de se dérouler n’ont jamais été aussi nombreux (direction, actionnaires, banques, fournisseurs, bailleurs, fond qatari propriétaire des murs du magasin des Champs-Élysées), rendant la résolution de l’équation extrêmement compliquée.

 

La CGT Virgin est bien consciente des difficultés actuelles, mais nous ne voulons pas céder à la fatalité. La direction de Virgin se doit de bâtir un projet d’avenir pour notre enseigne : c’est par ce biais que viendra le salut, pas par un énième PSE !!!!

 

Il y a quelques mois, la CGT a proposé à la direction de Virgin de lamettre en contact avec le Fonds Stratégique d’Investissement (FSI) : cet organisme dans lequel les organisations syndicales notamment sont représentées attribue, sur dossier, des fonds publics destinés à financer des projets porteurs d’avenir, particulièrement dans le domaine des nouvelles technologies. Il nous est apparu que le nouveau modèle de magasins qu’on nous annonce, tourné vers le numérique, pouvait largement séduire les animateurs de ce fonds.

 

La direction a été sensible à notre proposition et a finalement rencontré il y a quelques semaines le représentant de la CGT au Comité d’orientation du F.S.I.  L’entretien a été fructueux et un contact a pu être établi avec les responsables du Fonds…

 

Mais depuis, silence radio ! Si la direction a semble-t’il l’intention de solliciter ce Fonds pour financer des investissements pour VirginMega, nous ne savons absolument rien de ce qu’elle entend faire pour décliner son nouveau modèle dans nos établissements. On nous a bien présenté en CE et dans certains magasins le modèle de « magasin du futur », mais ce projet, qui repose pour beaucoup sur ce qu’avait déjà présenté la précédente direction ces deux dernières années, n’a pour l’instant aucune incarnation dans un plan de développement sérieux et durable. Nous ne connaissons rien de son coût réel, du réseau prévu, ni même et surtout, de sa traduction « sociale » (nombre d’emplois, nature des postes, définition des fonctions), élément fondamental pour nous. Si nous avons ouvert la piste du FSI pour une direction qui n’avait pas su la trouver seule, il est évident que nous n’appuierons pas un dossier qui n’a pas une réelle dimension sociale. Car il est bien clair pour la CGT que nous ne soutiendrons pas un Virgin « au rabais » !

 

Maintenant, plus que jamais, la direction se doit d’accélérer sa définition de ce projet et travailler à sa consistance. L’idée de la convergence en magasin entre numérique et physique était encore innovante il y a quelques mois, mais laisser filer le temps va malheureusement vite la rendre désuète

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=1353525977.jpg

 

 

Repost 0
Published by blogcgtvirgin - dans Tracts
commenter cet article
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 00:00

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=23102913clicp.jpg

 

 

http://www.images-host.fr/view.php?img=23102917intersyndicalclic.jpg

 

Devons-nous sacrifier nos vies pour une chemise, un yaourt ou une bouteille de parfum ?

À Paris, ouvrir les supérettes tous les dimanches et les lundis, c’est illégal. Pourtant, elles sont nombreuses à ouvrir.

Faire travailler des salariés du commerce après 21 heures, c’est illégal. Pourtant, beaucoup de boutiques le font.

Obliger des salariés à travailler à temps partiel et leur refuser le passage à temps plein, même lorsque des postes sont disponibles, c’est illégal : c’est pourtant ce que pratiquent la plupart des enseignes du commerce.

Imposer des salaires de misère, obliger les salariés à en faire toujours plus pour boucler leurs fins de mois, c’est anormal et immoral : c’est le lot de toutes les entreprises du commerce. 

Pourquoi l’accepter ? Pourquoi la violation des règles serait-elle la règle dans nos magasins ?

Depuis deux ans, l’intersyndicale des commerces de Paris (CLIC-P) a décidé de dire stop. Nous avons fait condamner de nombreuses enseignes qui ouvraient illégalement le dimanche et empêché, devant les tribunaux, les grand magasins de multiplier les nocturnes. Pour la première fois en 30 ans, nous avons arrêté l’hémorragie et prouvé que les patrons ne faisaient pas ce qu’ils voulaient.

Nous allons continuer ce travail en empêchant quiconque, grand ou petit, de violer la loi sur le dos des salariés que nous sommes.

Notre unité, nos victoires devant les tribunaux sont encourageantes. Nous devons les appuyer par notre mobilisation. Les salariés du commerce doivent s’inviter dans le débat sur les horaires de travail ! Ce n’est pas aux patrons de parler en notre nom, ni au nom des consommateurs. Il ne faut pas les laisser imposer l’explosion des horaires comme un fait accompli. Il ne faut pas que demain, les magasins soient ouverts 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, exclusivement avec des salariés à temps partiel que l’on paie moins que le Smic mensuel.

Nous voulons que les commerces arrêtent de se faire la concurrence sur notre dos et que, sur la Capitale, les règles d’ouverture soient les mêmes pour tous. Pour cela, nous exigeons une négociation qui définira les horaires applicables à tout le monde et fixera les droits des salariés.

Nous avons demandé à la mairie de Paris d’initier cette négociation. Nous avons invité lespatrons à y participer. Si, comme ils le disent, ils n’ouvrent que pour s’adapter à la concurrence, alors ils ont tout intérêt à ce que les règles soient les mêmes pour tous !

Pour notre vie personnelle, pour notre santé, pour avoir le droit à un revenu suffisant, pour obliger les patrons à négocier, nous devons nous mobiliser et participer à la manifestation qui partira le 15 novembre 2012 à 11h00 des Grands magasins du Boulevard Haussmann.

Fait à Paris, le 30 octobre 2012

 

CFDT : Alexandre Torgomian 06.60.27.81.24 - "syndicat"@cfdt-commerce.fr

CFTC : Eric Scherrer 09.52.93.17.65 - cftc.seci@free.fr

CGC : Jacques Biancotto 06.08.05.55.03 - presidentsnec@free.fr

CGT : Karl Ghazi 06.81.36.04.59 - uscommerceparis@free.fr

FO : Brice Bellon 06.12.42.81.49 - commerce@udfo75.net

SUD : Laurent Degousée 06.78.53.35.77 - sudcommerce@yahoo.fr

Pour nous contacter : clic-paris@gmail.com

 

Repost 0
Published by blogcgtvirgin - dans Tracts
commenter cet article
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 10:30

 

 

 

Tout le monde en convient, difficile de savoir vers quoi va Virgin. Le contexte est loin de nous être favorable et même en interne, on a un peu du mal à voir où sont les priorités de l’équipe dirigeante, fraîchement renouvelée, à part la fermeture « éventuelle » de certains magasins, celui des Champs en tête. Au lendemain d’un PSE qui a mis dehors 80 des nôtres, la situation n’est guère meilleure qu’en début d’année, tant en ce qui concerne la trésorerie qu’en termes de projets internes autres que ces fermetures.

Nous craignons que le nouveau staff dirigeant ne priorise trop le digital et donc VirginMega, au détriment des magasins. Tout le monde sue sang et eau pour augmenter le CA, mais force est de constater que Virgin souffre plus que jamais d’une désaffection de la clientèle liée à la vétusté des établissements, mais aussi de l’offre. Les Red Box et autres corners sont moribonds, nos marchés sont en déclinRéduire le stock, c’est bien, mais renouveler l’offre, c’est mieux ! La modernité, ça n’est pas que sur la toile, ça doit aussi exister en magasin !

On a bien compris que Christine Mondollot, la nouvelle PDG, avait fait le choix du digital, mais on ne nous a encore rien présenté pour expliquer comment ce parti pris sera décliné en magasin afin de pérenniser notre activité « physique ». Le magasin pilote sera celui des Quatre Temps, qui ne correspond pourtant pas aux nouveaux critères de taille du magasin « idéal », et la mise en route de ce projet a encore été repoussée au début de l’année prochaine. Autant dire que son déploiement à l’échelle de la chaîne n’est encore qu’un vœu pieux… de quoi s’interroger sur les intentions réelles de la direction pour notre réseau.

Espérons que l’ouverture de la négociation triennale sur la GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) lèvera un peu le voile sur les intentions et les projets de notre direction. L’arrivée annoncée d’une nouvelle DRH ne devra retarder en aucune façon l’avancée de cette réflexion et de cette négociation, tant la fatigue des équipes et la situation de l’entreprise sont préoccupantes. Nous serons là pour dire que nous voulons qu’enfin un plan sérieux et viable soit mis en route pour redresser l’entreprise, et nous continuerons de nous opposer, avec vous, à tout projet de démantèlement de Virgin.

http://www.images-host.fr/view.php?img=1347007527.jpg

 

Repost 0
Published by blogcgtvirgin - dans Tracts
commenter cet article
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 22:17

 

Logos syndicaux-CGC-CGT-FO-SUD

 

 

 

PSE : UN JUGEMENT POUR LES SALARIÉS À APPLIQUER SANS TERGIVERSER !

 

 

Le Comité d’Entreprise enregistre avec satisfaction la décision rendue le vendredi 25 mai par le Tribunal de Grande Instance de Paris et annulant les plans sociaux concernant les magasins de Metz et Toulouse.

 

Le tribunal a en effet donné raison aux élus du Comité d’Entreprise et a sanctionné la direction pour le non-respect des procédures légales et des droits des salariés. Le Comité d’Entreprise déplore qu’il ait fallu que s’écoulent plusieurs semaines pour que la direction s’incline devant le Droit, ce non-respect étant à l’origine de tous les délais supplémentaires impactant les procédures.

 

Nous nous félicitons que le tribunal ait donné raison aux représentants des salariés sur tous les points, et notamment sur les moyens mis en œuvre dans le cadre des PSE qui doivent être engagés à la hauteur des moyens de l’actionnaire (Butler Capital Partners) et non pas de l’entreprise.

 

Nous sommes animés par un seul but, la garantie du meilleur accompagnement possible pour tous les salariés impactés par un licenciement économique et le maintien d’un maximum d’emplois. Pour cela, nous devons connaître rapidement et le plus précisément possible le nombre de magasins susceptibles de fermer et le nombre de salariés qui pourraient être concernés.

 

         De ce fait, nous attendons de la nouvelle Présidente de Virgin Stores, rencontrée hier après-midi, qu’elle applique dans son intégralité le jugement rendu par le TGI de Paris ce 25 mai 2012.

 

 


Repost 0
Published by blogcgtvirgin - dans Tracts
commenter cet article
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 20:30

 

Entete-Presse2

 

 

Un article du Parisien de ce 25 mai revient sur le départ du PDG Jean-Louis Raynard qui implique un report de l'annonce de la nouvelle stratégie de l'enseigne pour 2012.

 

On y apprend aussi la décision de justice du tribunal de grande instance de ne pas accepter la fermeture des magasins de Metz et de Toulouse tant que les procédures d'information-consultation du CE ne seront pas revues entièrement.

 

Lire l'article : http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/virgin-depart-du-patron-la-presentation-de-la-nouvelle-strategie-reportee-25-05-2012-2016665.php

 

 

--------------------------------------

 

 

Le Figaro revient aujourd'hui sur son article sur l'installation de corner Virgin dans les magasins Système U avec la réponse du distributeur qui annonce qu'aucun accord n'a été passé.

 

Lire l'article : http://www.lefigaro.fr/societes/2012/05/25/20005-20120525ARTFIG00495-systeme-u-ne-veut-pas-de-virgin-dans-ses-magasins.php

 

 

--------------------------------------

 

 

Même démenti dans LSA : Si des discussions ont bien eu lieu "elles n'ont pas aboutis et n'aboutiront pas"

 

Lire L'article : http://www.lsa-conso.fr/systeme-u-dement-tout-accord-avec-virgin,130554

 

 

--------------------------------------

 

 

 

 

On attend avec impatience le communiqué officiel de la Direction de Virgin et de Butler

 


Repost 0
Published by blogcgtvirgin - dans Tracts
commenter cet article
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 11:01

 

Le 5 juin prochain, vous allez élire vos représentants au Comité d’Entreprise. Pendant trois ans, ce sont eux qui seront en charge de porter votre voix auprès de la direction et de faire valoir vos droits. La CGT-Virgin est prête pour assumer ces engagements.

Trois ans : cela parait peu et pourtant, c’est énorme ! Cette période sera déterminante pour l’avenir de l’enseigne : soit elle aura réussi  le grand saut et enfin renoué avec le succès, soit elle sera moribonde, réduite très probablement à un site Internet.

Autant dire qu’il va falloir choisir, pour vous accompagner jusqu’en 2015, les meilleurs élus possible ! Car il va falloir défendre bec et ongles nos emplois, nos magasins et l’amélioration de nos conditions de travail et de nos salaires face à une direction de plus en plus encline à ne regarder que le niveau de trésorerie… 

La CGT-Virgin a les meilleurs atouts pour parler en votre nom : organisation reconnue et respectée dans  l’enseigne, elle est à ce jour la plus populaire auprès de l’ensemble des salariés, toutes catégories confondues, et principalement bien sûr chez les employés. Depuis deux mandatures de CE, elle occupe le secrétariat, où elle a été élue à la quasi-unanimité des élus de toute obédience.

La CGT est dans le dialogue : ses positions sont claires et fermes, elle est source de proposition, elle est entendue et respectée par les autres syndicats et se pose en interlocuteur de premier ordre auprès de la direction. Quand les choses vont bien, elle sait le dire, et valider le cas échéant un bon accord d’entreprise ! Quand les choses vont mal, elle monte au créneau : c’est le cas en ce moment avec les plans sociaux de Metz et Toulouse, où elle a initié, avec l’ensemble des élus du CE, l’action en justice contre la direction de Virgin.

Pour mesurer le travail de la CGT, il y a une façon simple : regardez qui sont les plus présents aux réunions, regardez qui s’exprime et pour dire quoi ! L’assiduité des élus CGT et leur participation aux débats est exemplaire. Comparez cela au travail des autres syndicats : vous y trouverez des élus qui ne viennent quasiment jamais, d’autres qui ne s’expriment pas, d’autres enfin qui sont dans la dénonciation systématique de tout et au final de rien !

 

Enfin, et nous n’en sommes pas peu fiers, la CGT est à la couleur des gens qui composent Virgin. Des anciens et des jeunots, des Parisiens et des provinciaux, des hétéros et des gays, des employés et des AGM, des stockistes, des vendeurs, des caissiers, des CRH, des gens du siège : nous sommes riches de notre diversité, avec un axe commun, ne jamais avoir notre langue dans notre poche pour mieux porter votre voix !

 

 

Photo0097Manif

 

Pour les 3 ans qui viennent, choisissez des élus qui connaissent vos problèmes, qui vous accompagnent au quotidien, qui assument leurs mandats et qui n’ont pas peur de s’exprimer dans votre intérêt (qui est aussi le nôtre) !

 

Titulaires Employés Suppléants Employés
Guy Olharan – 4 Temps
Françoise Faye – Grands Boulevards
Philippe Gelinaud – Saint-Lazare Jean-Luc Breyne – Grands Boulevards
Étienne Bloch – Lyon Frédéric Lebissonnais – Champs-Élysées
Xavier Baudel – Belle Épine Chrystelle Cercillieux – Clichy
Morgan Gouget – Champs-Élysées Mohamed Harraqi – Champs-Élysées
Clément Liscoët – Grands Boulevards Ronald Colas – Champs-Élysées
Corinne Bontaz – Plan de Campagne Pierre Maleyre – Saint-Lazare
Joël Thognon – 4 Temps Chrystelle Charles – Metz
   
Titulaires AGM Suppléants AGM
Carole Boudon – Bordeaux Kelly Luemba – Torcy
Kelly Luemba – Torcy Carole Boudon – Bordeaux

 

 

CHOISISSEZ LA CGT VIRGIN !

Repost 0
Published by blogcgtvirgin - dans Tracts
commenter cet article